top of page

Formée à la thérapie holistique, mon approche se veut humaniste, basée sur les principes de Carl Rogers.

Dans ma pratique, j'ai à cœur de reconnecter la sensation à la réflexion.

La psychothérapie de pleine conscience permet de développer une meilleure compréhension des pensées, des émotions ainsi que des schémas de réactivité automatique qui peuvent contribuer à la détresse psychologique.

Il s'agit d'intégrer nos mécanismes mentaux en combinant le cheminement psychique à des pratiques corporelles.

Notre corps a une mémoire, nos cellules ont besoin d'être regénérées pour ancrer durablement de nouveaux schémas de pensées.

 

En développant une conscience profonde du moment présent, il s'agit d'apprendre à réguler ses émotions, améliorer l'attention et la concentration, cultiver l'acceptation de soi, avoir une meilleure gestion de la douleur et des symptômes physiques. Il devient ainsi possible d'apporter des réponses plus adaptatives aux défis de la vie.

Mon approche

L'équilibre

Avec soi, avec l'autre. Comment créons-nous des relations? Cela commence par celle que l'on crée à l'intérieur de nous.

Dans la culture occidentale, la tendance a été de séparer la tête et le corps, en les considérant comme des entités distinctes. Cette idée a été renforcée par la tradition médicale qui a mis l'accent sur les aspects physiques et biologiques de la maladie plutôt que sur les aspects psychologiques et émotionnels.

Cependant, de plus en plus de recherches ont montré que le corps et l'esprit sont étroitement liés et qu'il est important de considérer l'ensemble de la personne dans le traitement de la maladie et de la santé mentale. Des approches telles que la thérapie corporelle et la médecine intégrative reconnaissent l'importance de la connexion entre le corps et l'esprit et cherchent à réintégrer cette connexion dans le traitement.

De même, de nombreuses pratiques de bien-être reconnaissent l'importance de la respiration, du mouvement et de la conscience corporelle dans le maintien d'une bonne santé mentale et physique.

 

Il est donc de plus en plus accepté dans la culture occidentale que la santé physique et mentale sont intimement liées et que la prise en compte de l'ensemble de la personne, y compris leur corps et leur esprit, est essentielle pour un traitement efficace et un bien-être optimal.

Le mental

Le mental se réfère à notre état d'esprit, à nos pensées, nos émotions. Il s'agit d'un concept large qui englobe notre façon de penser, notre perception de nous-mêmes et du monde qui nous entoure, ainsi que nos comportements et nos actions.

Le mental peut être influencé par de nombreux facteurs, tels que les expériences de vie passées, les croyances personnelles, les relations interpersonnelles, la santé physique, et les facteurs environnementaux. Les pensées et les émotions peuvent également affecter notre état d'esprit et notre bien-être mental.

L'hygiène psychique consiste à prendre conscience qu'au même titre que l'hygiène physique est indispensable à notre bien-être corporel, il en va de même pour notre santé mentale. Un bon état d'esprit est constitué d'habitudes mentales saines.

A quoi sert le mode mental ? 

En occident, le mode pensée est valorisé comme le mode essentiel. Il correspond à la capacité d'analyse et de maîtrise. L'hyper contrôle peut générer du stress, de l'anxiété chronique pouvant aller jusqu'au burn-out. Dans les phobies, il existe une pression constante de la maîtrise par le mental de tout ce qui est par définition immaîtrisable. Cela nous coupe du mouvement, les actions deviennent alors impossible. Le mental n'étant pas maîtrisable par lui-même, tout l'enjeu consiste à naviguer avec fluidité entre le corps et l'esprit pour retrouver un axe rationnel équilibré.

Le corps

Le corps est notre véhicule pour naviguer dans le monde. Il nous permet d'interagir avec notre environnement, de ressentir des sensations et des émotions, de penser, de communiquer et d'accomplir des tâches. En ce sens, le corps est essentiel à notre existence et notre expérience en tant qu'être humain.

Le corps est un porteur de message puissant, car il peut révéler beaucoup d'informations sur notre état émotionnel et mental.

Il est comme le reflet de notre rapport à nous-même, il nous permet de matérialiser des attitudes.

 

En apprenant à être attentif à notre corps et à ses sensations, nous pouvons mieux comprendre comment nous réagissons aux défis et aux stress de la vie pour apprendre à y faire face de manière plus efficace.

A quoi sert le mode sentir ? 

Relatif à la sensibilité, il permet d'appartenir à l’environnement, c’est une forme d'intelligence animale. Je m’adapte jusqu’à faire partie de ce qui est sans résister, je ressens. Il permet de revenir au vivant, comme un arbre, un végétal, un animal.

Le rapport au corps est devenu instrumental. Accepter de ressentir constitue un chemin pour retrouver la fluidité entre le corps et l’esprit. 

Faire abstraction de nos capacités artistiques revient à négliger une partie de notre être sensoriel, notre présence physique afin de s'ouvrir au champ des possibles.

bottom of page